Imprimante HP Photosmart C4580 sous Debian

Cette imprimante est pleinement fonctionnelle sous linux (testé sous Debian, Triskel et Raspberrypi). Cependant, sa configuration peut être quelque peu complexe. En voici la procédure pour l’utiliser en réseau, car elle ne pose pas de problèmes avec une connexion filaire USB.

Le problème essentiel est d’effectuer la configuration du Wifi pour lui permettre de recevoir une adresse IP du serveur DHCP. Si le wifi est crypté, la connexion de l’imprimante ne peut se faire directement via le petit panneau d’administration qui se trouve sur la machine. On peut cependant avoir un état de la connexion en utilisant ce panneau. Il faut activer le wifi à l’aide du bouton wireless qui se trouve au-dessus du petit écran. Puis choisir « Paramètres de configuration du réseau » et « Imprimer la page de configuration du réseau ». Si celle-ci donne pour URL du serveur web intégré l’adresse http://0.0.0.0, c’est que la connexion au point d’accès ne s’est pas faite. Pour choisir le point d’accès, lui transmettre la clé de cryptage, y connecter l’imprimante et lui attribuer une adresse IP, une connexion filaire USB est nécessaire.

Il faut donc brancher l’imprimante à l’ordinateur via un câble USB. Puis, utiliser l’utilitaire HPLIP, dont la version graphique installable sous linux est hplip-gui. Sous les trois systèmes d’exploitation mentionnés ci-dessus on installe par :

apt-get install hplip-gui

Puis on lance l’utilitaire « HP device manager » qui apparaît sous la forme d’un petit rond HP dans la barre des tâches. Dans le menu « Device », il faut choisir « Setup device ». S’ouvre alors une fenêtre « Device discovery » qui permet de choisir « Wireless/802.11 (requires a temporary USB connection and is only available for selected devices), puis presser sur Next et suivre les étapes de configuration où les identifiants du réseau wifi seront demandés. Il est possible que le mot de passe root soit demandé ou qu’il soit nécessaire de mettre l’utilisateur dans le groupe d’administration de l’imprimante (c’est ce qu’il a fallu faire sous raspberrypi) par :

sudo adduser pi lpadmin

ou régler les paramètres du firewall avec « gufw », par exemple, en le désactivant et réactivant pendant la procédure de test du scanner avec sane. Je ne décrirai pas ici l’installation de sane, mais un problème de firewall a été résolu ainsi lors du test de scan avec gimp (lançant sane).

Quand la configuration de l’imprimante est enregistrée, celle-ci devrait apparaître dans le panneau latéral gauche du « Device manager ». Si ce n’est pas le cas, il faut la rechercher sur le réseau dans le « Device manager », en lançant le « Device Discovery » du menu « Device » et choisissant cette fois « Network/Ethernet/Wireless network (direct connection or JetDirect) ». Il devrait alors être possible de la sélectionner et la faire apparaître dans le panneau latéral.

Ensuite, en cliquant dessus vous avez accès à l’impression et au scanner qui est sur l’imprimante. Relevez que le pilote d’impression est ici « HP Photosmart c4500 Series hpijs, 3.14.6 » sous Debian 8 (actuellement old stable). Il semblerait que cela soit ce pilote qui permet au scanner de fonctionner et que le pilote CUPS ne le permette pas. Mais je n’ai pas testé.

Quoi qu’il en soit, cette imprimante est chez moi parfaitement fonctionnelle sous linux.

Laisser une réponse