Pam et samba sous Debian Lenny

Comment monter automatiquement un répertoire samba au moment de la connexion gdm et en utilisant le login et le mot de passe de connexion.

Il faut utiliser PAM. C’est le système d’authentification employé sous linux. Plus précisément il faut utiliser la “brique” pammount de PAM.

Il faut donc tout d’abord l’installer par :

apt-get install libpam-mount

Trois fichiers de configuration sont alors à considérer :

/etc/pam.d/gdm ; /etc/security/pam_mount.conf.xml et éventuellement /etc/pam.d/gdm-autologin

Dans le premier, il faut inclure, tout à la fin, une instruction de montage assurant toutes les étapes d’authentifications :

@include common-pammount

Ainsi on demande à gdm d’effectuer le montage avec une politique d’authentification appropriée au montage de volumes distants.

Si on veut utiliser la connection automatique via gdm, il faut inclure la même instruction à la fin du troisième fichier.

Pour spécifier le serveur samba fournissant le répertoire choisi, il suffit de mettre dans le fichier pam_mount.conf.xml, juste avant les paramètres de messages de pam_mount, l’instruction suivante :

<volume fstype="smbfs" server="nom_du_serveur" path="repertoire_partage" mountpoint="chemin_du_point_de_montage" user="*" options="rw,auto,iocharset=utf8" />

où nom_du_serveur est le nom du serveur enregistré avec son adresse IP dans le fichier /etc/hosts, repertoire_partage est le nom du répertoire partagé défini sous samba, chemin_du_point_de_montage est le chemin du point où on désire monter le répertoire. L‘étoile du user signifie “pour tous les utilisateurs”. Notons qu’il n’est pas nécessaire que le point de montage existe préalablement, pour autant que l’instruction :

<mkmountpoint enable="1" remove="true" />

existe dans le fichier pam_mount.conf.xml.

Laisser une réponse